Trois ans après un grave accident, Richard Permin est de retour parmi l’élite du freeski. Et il le prouve en dévalant les toits d’Avoriaz 1800.
Toi, le matin, il te faut 7 alarmes toutes les dix minutes pour te lever et deux bonnes heures de prépa avec un œil fermé avant d’envisager une sortie.
Richard Permin, lui, chausse ses skis et se paie un run sur les toits enneigés d’Avoriaz pour aller chercher le pain. Le tout en glissant des petits backflips ici et là. Normal.
Quasiment trois ans jour pour jour après s’être brisé les deux talons sur la réception d’un saut lors des premiers repérages pour cette vidéo, le rider français prouve dans Good Morning qu’il n’a pas perdu une once de talent en route, mais uniquement un peu de temps. Alors bonne journée, Richard, bonne journée.

L’article RedBull avec les photos 👉🏼 ici.

Retrouvez tous nos articles 👉🏼 par là !